10 villes d’intérêt pour les joueurs du monde entier

Où se trouvent les joueurs du monde entier ?

Dernière mise à jour: février 4, 2020 3:18

Depuis ses débuts comme hobby de niche, le gaming a parcouru du chemin. Au cours des dernières décennies, il s’est transformé en une véritable industrie pesant 135 milliards de dollars, dans laquelle se déroulent des compétitions de grande envergure où évoluent des entraîneurs professionnels.

Le gaming étant populaire à l’échelle mondiale, il n’est pas étonnant de rencontrer des joueurs parlant chinois, portugais, russe ou n’importe quelle autre langue en se connectant à un serveur Steam. L’industrie des jeux vidéo est devenue un phénomène mondial, dont les plus grands titres attirent des équipes compétitives du monde entier.

Où le gaming a-t-il le plus la cote auprès des joueurs ? Voici 10 villes d’intérêt pour les joueurs du monde entier.

  1. Séoul, Corée du Sud

    Bien que les jeux vidéo soient populaires dans le monde entier, l’influence sociale du gaming en Corée du Sud a été sans précédent.

    Revendiquant le titre de place forte du jeu vidéo depuis son intérêt précoce pour les salles de jeux en réseau et les MMORPG, la Corée du Sud est désormais la capitale mondiale du e-sport. La Korean e-Sports Association a placé des représentants au sein du comité national olympique sud-coréen et possède même une chaîne de télévision dédiée.

    Les sud-coréens ont un attrait particulier pour les jeux compétitifs les plus plébiscités, parmi lesquels League of Legends, StarCraft et Overwatch. Les jeunes joueurs se retrouvent dans des « PC bangs » : des salles de jeux en réseau dotées de PC gamer hautes performances et qui proposent les jeux en ligne les plus populaires. De plus, grâce au débit Internet époustouflant dont peut se targeur la Corée dy Sud, les casaniers et les ruraux peuvent également exploiter pleinement le jeu en ligne.

  2. Tokyo, Japon

    L’essor du jeu vidéo doit beaucoup aux développeurs de jeux japonais, notamment aux studios Nintendo, Sega et Capcom, dont la réputation mondiale n’est plus à faire. Actuellement, la plupart des grandes villes japonaises comptent de nombreux lieux dédiés à la culture Otaku. La taille, la densité et l’ambiance unique de Tokyo en font une destination incontournable pour tout passionné de jeux vidéo.

    Vous recherchez une nouveauté pour votre système Switch ou PS4 ? Les magasins d’électronique comme Bic Camera, Yodobashi Camera et Sofmap ont pignon sur rue dans toute la ville. Vous trouverez également chez 7-11 des cartes prépayées pour des jeux Switch et 3DS. Vous êtes plutôt féru de retrogaming ? Rendez-vous à Akihabara, le quartier dédié à la culture geek et véritable Mecque pour les amateurs de jeux vidéo.

    Vous cherchez à faire le plein d’adrénaline dans un jeu de simulation de mecha ou dans une partie endiablée de Dance Dance Revolution ? Rendez-vous dans une salle d’arcade comme Taito Station, Round One ou n’importe quel endroit similaire disséminé dans toute la ville. Et pour les fans de Pokémon, Tokyo dispose de quatre Pokémon Centers au sein de ses 23 arrondissements et de deux autres en périphérie.

  3. Hangzhou, Chine

    De tous les pays de cette liste, la Chine est celui qui compte le plus de villes d’intérêt. Shanghai accueillera bientôt le tournoi Dota 2 international 2019 de Valve. Chengdu accueillera, quant à elle, les développeurs, éditeurs et distributeurs de jeux du monde entier lors de sa conférence GMGC annuelle.

    De son côté, Hangzhou détient le titre de capitale chinoise du jeu vidéo. Ne manquez pas l’incroyable « eSport town » construite par la ville pour 280 millions de dollars. Hangzhou est particulièrement impliquée dans le développement de sa forte communauté de compétiteurs.

    Elle sera également la ville hôte des Jeux asiatiques de 2022. Au lieu de construire un énorme complexe dédié aux jeux vidéo, la ville prévoit de bâtir 14 nouvelles installations e-sport avant 2022, qui comprendront notamment une académie e-sport et un parc d’attractions.

  4. Malmö, Suède

    Située au sud, la ville de Malmö est considérée comme le centre technologique du pays et dispose d’une solide infrastructure dédiée aux jeux vidéo. Les studios locaux comme Massive et Mojang (Minecraft) attirent les plus grands talents de l’industrie. À proximité, l’université de Malmö forme la prochaine génération de créateurs de jeux vidéo. L’influence de Malmö sur l’industrie vidéoludique est telle que la ville accueille en octobre 2019 la DreamHack Masters , une compétition majeure sur Counter-Strike.

    Malmö accueille également la conférence Nordic Game annuelle au cours de laquelle les acteurs majeurs du secteur et les stars de l’e-sport étoffent leurs réseaux, donnent des conférences et font la promotion de l’industrie.

  5. Bucarest, Roumanie

    Capitale de la Roumanie et véritable centre d’affaires, Bucarest possède une communauté de joueurs dynamique. Bénéficiant d’un débit Internet exceptionnel, les joueurs roumains apprécient principalement les jeux en ligne compétitifs comme les MMORPG (jeux de rôle en ligne massivement multijoueur) et les MOBA (arènes de bataille en ligne multijoueur).

    La Bucharest Gaming Week. est par ailleurs pour eux l’occasion de célébrer leur amour pour cette industrie. Cet événement annuel, qui met à l’honneur l’e-sport, plébiscite des jeux comme FIFA, Counter-Strike, League of Legends, Battlefield et Fortnite. L’édition 2018 a par ailleurs accueilli la première phase de qualification ESL Counter-Strike: Global Offensive.

    En matière de développement, Ubisoft demeure très présent en Roumanie et y crée notamment quelques-unes de ses franchises à grand budget comme Assassin’s Creed, Far Cry et Just Dance.

  6. Singapour, République de Singapour

    Forte de sa culture gaming exceptionnelle, la ville de Singapour n’est pas en reste. Les études montrent même que le temps de jeu hebdomadaire moyen des joueurs singapouriens est supérieur à celui de leurs homologues japonais et sud-coréens. À l’inverse de la Chine, ce temps de jeu est cependant réparti entre les consoles, les PC et les smartphones. Réputé comme l’un des États les plus multiculturels, les joueurs singapouriens chattent dans plusieurs langues comme l’anglais, le mandarin et le tamoul.

    Ils profitent également du salon GameStart annuel, qui se tient sur deux jours. Au programme de ce salon : nouveautés, événements e-sport, compétitions de cosplay, etc. En 2019, la cité-État aura également l’honneur d’accueillir la Gamescom, un événement majeur qui se tient chaque année depuis 2009.

    Enfin, c’est à Singapour que les entreprises de jeux vidéo comme Tecmo Koei et Namco Bandai ont basé leurs bureaux. Que vous soyez un joueur inconditionnel ou simplement intéressé par le développement de jeux, Singapour constitue bien une destination de choix.

  7. Vancouver, Canada

    Selon la Vancouver Economic Commission (Commission économique de Vancouver), plus de 170 studios de développement de jeux sont basés à Vancouver, parmi lesquels des studios de développement de titres AAA comme EA, Nintendo et Microsoft, mais également quelques-uns des meilleurs développeurs d’applications mobiles.

    Un circuit estival de 12 semaines va bientôt avoir lieu au Gaming Stadium de Richmond, en périphérie de Vancouver. Des compétitions d’e-sport auront notamment lieu sur League of Legends, Overwatch, Fortnite et Counter-Strike: Go.
    Grâce à un climat agréable et à une scène locale active, Vancouver s’est sans surprise taillé une réputation d’excellence en matière de gaming parmi les villes nord-américaines.

  8. Budapest, Hongrie

    En accueillant le V4 Future Sports Festival, la Hongrie a renforcé sa réputation de ville incontournable de l’industrie des jeux vidéo. L’e-sport y est très présent, notamment les jeux League of Legends et Counter-Strike: Go, attirant des joueurs talentueux et un public toujours plus nombreux.

    Les études indiquent, qu’en 2017, 3,7 millions de personnes ont joué à des jeux vidéo en Hongrie, soit 58 % de la population des 18-65 ans. Le smartphone se taille la part du lion avec les jeux de lettres, le Solitaire et Candy Crush Saga attirant la majorité des utilisateurs.

  9. Londres, Royaume-Uni

    Londres est depuis longtemps un acteur majeur du développement de jeux avec des studios d’envergure comme EA, Rockstar, Ubisoft et Square Enix. En outre, la ville accueille chaque année pendant deux jours le London Games Festival, une manifestation d’ampleur qui rassemble développeurs, investisseurs et joueurs.

    Red Bull demeure également très présent sur la scène e-sport de Londres, en organisant des tournois, des sessions de formation et des ateliers dans son studio Gaming Sphere accessible au public. Les jeux de combat et de football y sont particulièrement représentés.

    Les collectionneurs adoreront ,quant à eux, le London Gaming Market, qui réunit tous les quatre mois au cœur de Londres les amateurs et les vendeurs de jeux rétro.

  10. São Paulo, Brésil

    L’Amérique latine est l’un des marchés du jeu vidéo à la croissance la plus importante avec 13,5 % de croissance en 2018 par rapport à l’année précédente. Au Brésil, la ville de São Paulo se démarque particulièrement aussi bien en matière de joueurs que de développement.

    13e plus grand marché vidéoludique au monde, le Brésil compte 75,7 millions de joueurs qui ont dépensé environ 1,5 milliard de dollars en 2018. Depuis 2012, São Paulo accueille le BIG Festival (Brazilian Independent Games Festival). Avec un marché en constante augmentation, São Paulo demeurera probablement un haut lieu du jeu vidéo.

Bonus : Moscou, Russie

Moscou, la capitale de la Russie, vient compléter notre top 10.

En dépit (ou peut-être à cause) du piratage en ligne endémique, la Russie est devenue l’un des plus importants marchés du jeu vidéo au monde. Au cours de la dernière décennie, les jeux vidéo sont devenus si populaires que le gouvernement a créé une fédération d’e-sport et propose chaque année une conférence dédiée au e-sport à Moscou.

Dota 2 est de loin le jeu compétitif le plus prisé en Russie. Très appréciés également, Counter-Strike: Go et Clash Royale sont au programme du championnat russe d’e-sport 2019.

En matière de développement, Moscou est en effervescence. Des entreprises prometteuses se tournent vers le marché mobile, de la réalité virtuelle ou des MMORPG. Bien que le chemin soit encore long pour qu’une entreprise locale concurrence les studios internationaux AAA, Moscou vaut la peine d’être observée dans un futur proche.

À retenir

Les villes asiatiques occupent une place importante dans l’industrie vidéoludique actuelle, quatre d’entre elles apparaissant dans cette liste. Tandis que le Japon et la Corée du Sud sont des places fortes qui n’ont plus rien à prouver, des villes chinoises comme Hangzhou émergent rapidement en tant que lieux incontournables du e-sport.

L’Europe est également extrêmement bien représentée, notamment grâce aux infrastructures en ligne sophistiquées et aux nombreuses conférences et compétitions organisées sur le vieux continent.

L’un des principaux enseignements de ce classement est que la popularité mondiale du jeu vidéo ne cesse de s’étendre. L’époque où les perspectives de ventes des entreprises de jeu vidéo étaient circonscrites à un ou deux marchés est révolue. Il est donc pour elles plus que jamais crucial de traduire et de localiser leurs jeux en prévision de leur distribution à l’international.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la localisation de jeux vidéo, contactez-nous dès aujourd’hui. Forts de plus de 20 ans d’expérience, nous serons ravis de vous aider à faire connaître votre jeu à un public mondial.

#développement de jeux #joueurs du monde entier #localisation de jeux