Nos collaborateurs sont notre richesse. Ils aident de nombreuses sociétés à satisfaire leurs clients depuis plus de 20 ans. 

À propos de nous
Direction
Actualités
Informations fondamentales

Nos experts sont au fait de l'évolution de votre secteur d'activité et des défis que vous devez relever.

Sciences de la vie
Banque et Finance
Commerce de détail
Gaming
Automobile
Biens de grande consommation
Technologie
Fabrication industrielle
Services juridiques
Tourisme et hébergement

SÉLECTIONNER LA LANGUE :

Création de contenus pour le référencement naturel multilingue en 2020 et dans les années à venir

Préférez la transcréation et la création de contenu spécialisé à la traduction

Comment faire pour que votre contenu en ligne atteigne votre public cible ?


Si, jusqu’ici, vous avez obtenu de bons résultats de recherche malgré un contenu médiocre ou rédigé à la hâte, il va vous falloir repenser votre stratégie. En 2020 et dans les années à venir, les entreprises, plus particulièrement celles qui opèrent à l’international, devront créer des contenus de qualité propres à chaque marché ciblé, et ce, afin d’optimiser leurs résultats dans les moteurs de recherche. Voici comment faire.

 

Un contenu de qualité se distingue par les sujets que vous choisissez de traiter et les méthodes de traduction ou de création de données que vous adoptez pour exprimer vos idées. Ces deux éléments sont essentiels pour atteindre votre public cible. Il est rare que ce dernier cherche votre entreprise en particulier. Aussi vous faut-il adopter une stratégie qui vous permet de vous classer tout en haut des résultats de recherche.

 

 

Pourquoi modifier sa stratégie de référencement naturel maintenant ?


Le nouvel algorithme de Google, baptisé BERT, est la principale raison pour laquelle vous devez impérativement perfectionner votre contenu afin d’optimiser vos résultats dans les moteurs de recherche. BERT, dont le nom complet est « Bidirectional Encoder Representations from Transformers », a été lancé par Google en octobre 2019 en réaction à la popularité croissante des recherches vocales et des requêtes longues. Cet algorithme est capable d’interpréter les questions longues et peut traiter plus efficacement la relation entre les mots, de manière à déterminer le contexte de la recherche.

 

Les petits mots tels que « son », « dans » et « et » sont à présent pris en compte pour informer le moteur de recherche sur l’intention de la demande. Par conséquent, les contenus que l’on se contente de truffer de mots-clés ne seront plus en grâce auprès du nouvel algorithme de Google. De même, ceux qui laissent à désirer sur le plan grammatical seront pénalisés, car Google choisira plutôt les contenus qu’il estime plus pertinents.

À l’origine, BERT n’était opérationnel que pour les recherches en anglais, mais il prend aujourd’hui en charge 70 langues différentes. Son modèle est également utilisé pour améliorer les extraits mis en vedette, à savoir les « answer boxes » (encarts de réponses) dans le monde entier.

 

Idéation de contenus : par où commencer ?


Lorsque vous développez une stratégie de création de contenus, il est essentiel de garder votre clientèle à l’esprit et de comprendre ce qu’elle souhaite savoir.

 

Brendan Walsh, expert métier en recherche mondiale chez Lionbridge, forme les employés de marques internationales à obtenir d’excellents résultats de référencement naturel. « Il est d’une importance primordiale de créer des contenus adaptés à chaque marché et basés sur les données pour correspondre aux attentes du public ciblé et obtenir les résultats recherchés », déclare-t-il.

Il propose les conseils suivants :


  • Déterminez ce que demande le public de chaque région visée. Pour ce faire, utilisez Google pour rechercher les requêtes les plus populaires.

  • Dressez une liste de ces questions et regroupez-les en les classant.

  • Servez-vous de ces questions regroupées afin de trouver des idées pour votre blog, vos publications sur les réseaux sociaux ou votre site web.


Si votre entreprise est implantée sur différents marchés, n’oubliez pas qu’en raison de leurs spécificités, un même sujet donne souvent des résultats différents. Prenons par exemple des recherches sur les voitures électriques. Elles montreront sans doute que les habitants de Los Angeles se préoccupent des normes sur les émissions de CO2, tandis que les Québécois s’intéressent davantage aux performances en hiver. Pour un même sujet, les questions posées varient du tout au tout. Les résultats doivent orienter vos choix en matière de contenus locaux.

 

 

Référencement naturel multilingue : comment s’y prendre ?


Comparativement aux entreprises qui n’ont qu’une seule région à gérer, celles qui exercent leurs activités à l’échelle mondiale et dans plusieurs langues ont davantage de défis à relever. Selon Brendan Walsh, du fait de l’importance capitale de la qualité des contenus pour le référencement naturel, elles doivent créer des contenus de première main pour chacune des langues utilisées par les internautes dans leurs questions et apportent des réponses à ces dernières. À cet égard, la création de contenus locaux et basés sur les données est ce qui se fait de mieux. Néanmoins, Brendan Walsh ajoute qu’il existe d’autres méthodes qui peuvent s’avérer tout aussi utiles.

 

La deuxième option la plus efficace est la transcréation, qui consiste à recréer du contenu pour une langue et un marché cibles, tout en préservant son aspect créatif et émotionnel. En outre, même si la traduction semble perdre de la vitesse, elle n’en reste pas moins une solution de choix. Quoi qu’il en soit, les entreprises peuvent combiner ces méthodes pour répondre à leur besoins.

Lionbridge propose des services d’évaluation à l’échelle locale et détermine la meilleure approche, associant création de contenus pour le marché ciblé, transcréation et/ou de traduction, afin d’assurer à ses clients des résultats de référencement naturel optimaux.

 

Comment viser juste avec votre stratégie de création de contenus ?


Dans un océan de contenus, se faire remarquer peut sembler une tâche insurmontable. D’une part, lors de recherches vocales, le seul résultat à émerger du lot est celui que l’assistant personnel choisit. D’autre part, lors de recherches textuelles, un site qui n’apparaît pas dans les cinq premiers résultats voit son taux de clics baisser considérablement.

 

Pour élaborer votre stratégie de création de contenus, tenez compte du fait que l’anglais est la langue la plus utilisée sur Internet. Selon Unbabel.com, l’anglais représente 55 % des contenus en ligne. Or, seulement 20 % de la population mondiale parle l’anglais et à peine 5 % de celle-ci le considèrent comme leur langue maternelle. En d’autres termes, il y a pénurie de contenu dans les autres langues.

Mais ce n’est pas tout. Les contenus existants sont de mauvaise qualité. Pourquoi ? Tout simplement parce la plupart sont traduits de l’anglais, au lieu d’être personnalisés pour le marché visé.

Pour les entreprises internationales qui attachent de l’importance à créer des contenus de qualité pour les marchés non anglophones, c’est une occasion à ne pas manquer de marquer des points auprès de leur public cible.

 

Quels sont les risques encourus si vous n’évoluez pas ?


À présent que vous avez à votre disposition les outils et méthodes pour optimiser la qualité de votre contenu et votre référencement naturel multilingue, veillez à en tirer parti. Si vous ne faites pas le choix de l’évolution et n’améliorez pas vos contenus, vos clients se tourneront vers des entreprises locales qui se concentrent sur le marché local. Nos collaborations avec nos clients nous ont fait constater à de nombreuses reprises qu’un contenu pertinent et digne d’intérêt attire les visiteurs.

 

 

Contactez-nous

Faites appel à Lionbridge, pour du contenu de qualité dans toutes les langues. Pour en savoir plus, contactez notre équipe de commerciaux sans tarder.

 

  • #blog_posts
  • #content_creation

Janette Mandell
AUTHOR
Janette Mandell