Nos collaborateurs sont notre richesse. Ils aident de nombreuses sociétés à satisfaire leurs clients depuis plus de 20 ans. 

À propos de nous
Direction
Actualités
Informations fondamentales

Nos experts sont au fait de l'évolution de votre secteur d'activité et des défis que vous devez relever.

Sciences de la vie
Banque et Finance
Commerce de détail
Gaming
Automobile
Biens de grande consommation
Technologie
Fabrication industrielle
Services juridiques
Tourisme et hébergement

SÉLECTIONNER LA LANGUE :

Dépasser les frontières : 3 conseils de bon sens pour le référencement naturel international

Optimiser votre référencement international n'est pas une tâche impossible.

Le référencement naturel multilingue constitue un défi constant. Lorsque vous optimisez vos contenus Web, vous devez nécessairement trouver un équilibre entre quantité et qualité. Vous cherchez à attirer le plus de visiteurs possible sur votre site, mais cela ne sert à rien s'il ne s'agit pas des bons visiteurs : ceux qui trouvent des réponses et l'inspiration dans vos contenus. Les moteurs de recherche vous récompensent lorsque vous atteignez un volume élevé de visiteurs, à la condition que ceux-ci reviennent après leur première visite sur votre site.

Ce n'est déjà pas une mince affaire pour un site monolingue. Comment garantir un référencement naturel de qualité lorsque vous travaillez avec un site multilingue et multinational ?

Optimiser vraiment votre référencement international n'est pas une tâche impossible. Pour commencer, gardez ces conseils de bon sens à l'esprit. 

1. Parlez comme un local

Pour que vos contenus en anglais suscitent un véritable intérêt, ils doivent trouver un écho auprès des lecteurs. Ce principe s'applique également aux contenus multilingues. Pour rendre vos contenus efficaces, vous devez vous adresser à vos clients dans leurs langues, où qu'ils se trouvent.

Cela signifie que vous avez besoin de rédacteurs locaux qui comprennent les nuances de chaque langue et de la culture associée. Et cela implique également que proposer une version de votre site en anglais uniquement n'est pas une solution viable sur le long terme si vous cherchez à toucher des clients dont ce n'est pas la langue natale. Ne confondez pas capacité et préférence : ce n'est pas parce que vos clients peuvent s'exprimer en anglais qu'ils veulent le faire.

« En règle générale, plus les gens dépensent, plus ils veulent des contenus dans leur langue », indique Emily Mace dans cet article de Search Engine Watch. En outre, poursuit-elle, « les utilisateurs sur vos marchés
internationaux sont davantage susceptibles de faire des recherches dans leur langue et non en anglais. Ainsi, même s'ils sont parfaitement capables de s'exprimer en anglais pour acheter vos produits, ils risquent de rater votre site car ils auront tendance à rechercher vos produits ou services dans leur langue. »

Il s'agit là d'un point important : ne prenez pas uniquement en compte la façon dont les clients multilingues interagissent avec les contenus que vos publiez, mais également la façon dont ils arrivent sur votre site la première fois. Cela signifie que vous devez procéder à une recherche de mots-clés localisés. Et également, de plus en plus, que vous devez prendre en compte la langue vernaculaire utilisée pour les recherches vocales de vos clients. L'essor de la voix en tant que support de recherche conduit tout naturellement à l'apparition de mots-clés plus longs, car les utilisateurs posent des questions longues au lieu de taper des mots-clés courts. Adapter les contenus au public visé et anticiper les questions de ce public devient dès lors encore plus essentiel.

2. Connaissez votre public

Lorsque vous optimisez vos pages Web multilingues, vous devez vous assurer que vous connaissez vraiment votre public international. Cela implique de comprendre ses besoins et son discours, mais également de maîtriser certains aspects concrets propres à chaque région.

Par exemple, êtes-vous certain d'écrire vos contenus dans la bonne langue cible ou le bon dialecte ? Pour la Suisse, par exemple, dans quelle langue rédigez-vous ? L'allemand ? Le haut allemand ? Le français ? Pour le Québec, êtes-vous certain que le français que vous utilisez tient compte des particularités du québécois par rapport au français standard ? Ces différences insignifiantes au premier abord peuvent au final apporter des avantages considérables en termes d'efficacité de votre référencement naturel.

De la même façon, êtes-vous certain que les contenus multimédia que vous avez choisis sont adaptés à la culture que vous visez ? La localisation multimédia est un processus complexe, qui couvre en outre l'optimisation de la structure de fichiers multimédia, la traduction des doublages, le sous-titrage, la production d'animation et les images. De la même façon que vous ne pouvez pas vous contenter de simplement dupliquer le texte anglais sur votre site Web multilingue, évitez de copier-coller vos images et contenus vidéo.

Enfin, il est tout aussi important de comprendre un élément qui joue un rôle essentiel pour le référencement naturel : le moteur de recherche local utilisé par les visiteurs pour trouver vos pages. On peut affirmer dans crainte de se tromper que, dans la plupart des cas, vous devez optimiser votre site pour les algorithmes de Google, mais ce postulat n'est pas universel.

« Si Google reste de loin le moteur de recherche le plus utilisé au monde, dans certains pays, il existe des moteurs de recherche locaux qui sont bien plus populaires que Google », écrit Motoko Hunt dans cet article de Search Engine Journal. Elle cite la Chine, la Russie, les pays d'Europe de l'Est et la Corée du Sud comme étant des pays qui requièrent « un surcroît d'attention en raison de ces sites locaux à surveiller et du travail d'optimisation supplémentaire nécessaire. »

3. Partez sur des bases solides

Lorsque vous vous préparez à optimiser vos contenus pour des publics internationaux, assurez-vous de donner des base solides à votre site. Avez-vous pesé le pour et le contre des différentes options à votre disposition en matière de structure de site ? Par exemple, allez-vous acheter un ccTLD (country-code top-level domain) pour chaque nouvelle zone géographique que vous ciblez, ou choisirez-vous plutôt de créer des sous-domaines ou sous-répertoires pour chaque nouveau pays et chaque nouvelle langue ? Une solution qui convient parfaitement à une entreprise (en termes de budget, de ressources humaines et de bande passante) ne sera pas forcément adaptée à une autre.

Cela peut sembler aller de soi, mais votre site doit également fonctionner comme prévu dans chaque région. Assurez-vous que les liens du site sont entièrement fonctionnels, que les pages se chargent rapidement et que vous disposez d'une équipe prête à répondre aux questions dans leur langue et en temps réel.

Comme le demande Charles Travers dans ce post FineTune, « Votre société d'hébergement est-elle suffisamment préparée pour prendre en charge une multiplication par deux du trafic vers votre site Web ? La réponse est non. Vous devez donc disposer des technologies Web nécessaires pour prendre en charge non seulement votre public existant, mais également des utilisateurs de plusieurs pays. Et ceux-ci peuvent être nombreux ! »

Un référencement naturel international réussi est indispensable pour établir des liens forts avec les clients du monde entier et créer une forte association à la marque dans leur esprit. Pour réussir votre référencement naturel, vous devez prendre en compte un nombre considérable de facteurs. Mais en respectant quelques principes de bon sens (parler comme un local, connaître votre public et créer une base solide), vous êtes déjà sur la bonne voie.

Vous avez besoin d'aide pour vous développer à l'international ? Nous pouvons répondre à tous vos besoins en matière de sites Web et contenus multilingues, qu'il s'agisse de recherche de mots-clés localisés, de localisation multimédia ou de référencement naturel international. Contactez-nous pour en savoir plus.

  • #blog_posts
  • #global_marketing

#référencement naturel (SEO)


Lionbridge
AUTHOR
Lionbridge