Exploitez la plateforme Lionbridge Language Cloud pour prendre en charge votre localisation de bout en bout et le cycle de vie du contenu

Language Cloud™ Plateforme
Connectivité
Communauté de traduction
Technologie de flux de travail
Smart Content™
Smart MT™
Smart Data™

Nos collaborateurs sont notre richesse. Ils aident de nombreuses sociétés à satisfaire leurs clients depuis plus de 20 ans. 

À propos de nous
Informations fondamentales
Direction
Trust Center

SÉLECTIONNER LA LANGUE :

Person using a laptop

7 erreurs fréquentes dans les cours d'eLearning

Erreurs les plus fréquentes dans la conception de cours d'eLearning

L'apprentissage en ligne ne se limite pas à un ou deux secteurs d'activité. Les organisations de presque tous les secteurs peuvent avoir recours à un cours d'eLearning pour différentes tâches, parmi lesquelles :

  • Former des collaborateurs aux exigences en matière de conformité
  • Améliorer les performances
  • Accéder à de nouveaux marchés
  • Fournir une assistance à la communauté et communiquer avec elle
  • Et plus encore

Pour obtenir les meilleurs résultats, il est essentiel de planifier soigneusement le contenu et la présentation d'un cours en ligne. Tout au long de la phase de conception du cours d'eLearning, les organisations doivent tenir compte de leur public et des objectifs d'apprentissage finaux. Les experts en eLearning de Lionbridge décrivent sept erreurs fréquentes en matière d'eLearning.

N° 1 : Ne pas adapter le cours d'eLearning selon votre public

Le contenu d'eLearning existe principalement pour ses utilisateurs. Il est donc essentiel de les prendre en compte. Avant de planifier ou de choisir un cours d'eLearning, il peut être utile d'étudier certains facteurs concernant le public ciblé.

Facteurs à étudier

  • But de la formation
  • Niveau d'études
  • Maîtrise des technologies
  • Cadre et outils qui seront utilisés
  • Langue(s) parlée(s)
  • Langue(s) NON parlée(s)
  • Culture, y compris les sujets tabous et les normes culturelles fondamentales

L'étude de ces facteurs lors de l'élaboration ou du choix du contenu d'eLearning permet de s'assurer que le cours sera parfaitement accessible et pertinent pour les participants. Chacun des facteurs ci-dessus peut représenter un obstacle important, voire insurmontable. Les organisations doivent tenir compte des publics non seulement actuels, mais aussi futurs. Les collaborateurs actuels parlent peut-être tous anglais, mais un jour, une entreprise pourra peut-être embaucher, former ou intégrer des collaborateurs qui ne parlent que quelques mots d'anglais. Pensez à travailler avec un prestataire tel que Lionbridge qui vous aidera à créer du contenu d'eLearning pour des publics multiculturels ou multilingues. Nous pouvons également vous aider à traduire ou à localiser votre contenu d'eLearning déjà créé. Les organisations doivent tenir compte de leur public actuel et futur pour créer et mettre en place un cours d'eLearning pertinent, année après année.

N° 2 : Créer un cours d'eLearning avec du contenu peu intéressant

Le contenu d'eLearning doit être interactif, intéressant et, dans l'idéal, également divertissant. Face à l'éventail de technologies qui s'offre à vous, vous n'avez aucune excuse. Vous pouvez proposer un cours d'eLearning comprenant différents formats, que les utilisateurs apprécient et/ou avec lesquels ils peuvent interagir : vidéo, quiz, section de discussion, jeux, simulations, etc. De plus, les participants peuvent être atteints de différents handicaps (ou être désavantagés, par exemple, s'ils n'ont pas de casque à disposition) qui les empêchent d'utiliser certains formats. Un cours d'eLearning optimal doit proposer du contenu dans au moins 2 ou 3 formats différents, afin que les participants ne s'ennuient pas et puissent accéder aux supports, quelles que soient les circonstances. Au moins l'un des formats doit être interactif, par exemple avec un quiz, une petite rédaction, une formation ludique ou un élément qui permet aux participants d'évaluer leur compréhension du sujet.

Si le contenu doit être engageant, un cours ne doit jamais utiliser un format qui ne dessert pas le contenu. Par fois, les concepteurs de cours ont recours à un format uniquement parce qu'il est tape-à-l'œil et excitant, et non parce qu'il transmet bien le contenu. Au lieu d'être engageant, le résultat est déroutant. Les participants peuvent également perdre confiance dans la crédibilité du cours.

Enfin, le contenu est plus stimulant lorsqu'il contient du texte et des images. Une présence prépondérante de texte peut rendre le cours ennuyeux pour la plupart des participants, mais aussi difficile à intégrer, en particulier sur des supports non interactifs. S'il y a trop d'images, le sens peut être déroutant ou perdu. Cela s'applique également au format image, comme une vidéo.

Plan de connexions numériques internationales

N° 3 : Manquer de flexibilité

Les meilleurs cours d'eLearning sont ceux qui s'adressent aux participants de tous les niveaux, sur tous les appareils. Les participants qui suivent un cours d'eLearning auront souvent différents niveaux de connaissances préalables. Certains peuvent en posséder une compréhension basique, tandis que d'autres n'y connaîtront rien. Un cours d'eLearning peut, et doit, être bénéfique pour tous les participants, en leur permettant de passer les sections qu'ils comprennent déjà. (S'il est essentiel de s'assurer que les participants comprennent les informations, et si un cours n'est pas une formation réglementaire/de conformité, les participants peuvent ignorer une section en accédant directement à un quiz final).

Il est également essentiel de fournir un certain degré d'autonomie. Un cours doit être conçu de manière réactive pour s'adapter aux participants, quel que soit l'appareil qu'ils choisissent. Grâce à cette conception réactive et à la possibilité de choisir leur appareil, les participants ont la flexibilité d'apprendre où ils le souhaitent, à tout moment. Une autre façon d'offrir de l'autonomie consiste à autoriser les participants à choisir l'ordre des sections qu'ils doivent parcourir. Cette méthode n'est pas toujours applicable, en particulier si un ordre précis doit être suivi. Cependant, si le sujet le permet, ce style de cours permet aux participants de se sentir davantage impliqués dans leur processus d'apprentissage. La dernière façon de fournir un certain degré d'autonomie consiste à laisser les participants revoir les sections aussi souvent qu'ils le souhaitent. Dans l'apprentissage, la répétition est cruciale. De plus, certaines personnes ont besoin de plus de répétition que d'autres.

N° 4 Concevoir un cours d'eLearning difficile à mettre à jour et/ou à entretenir

Il peut s'avérer nécessaire de modifier les supports d'un cours au fil du temps, afin de refléter de nouvelles informations, des changements législatifs ou un nouveau profil d'apprentissage. Le cours doit peut-être s'adresser à présent à des personnes possédant des compétences linguistiques limitées, ou il doit peut-être intégrer les modifications apportées aux lois ou aux normes du secteur concernées. La conception du cours doit permettre d'apporter ces modifications ou d'ajouter facilement de nouveaux supports actualisés.

Les cours d'eLearning doivent également pouvoir s'adapter aux technologies utilisées, y compris la plateforme d'eLearning. Les ordinateurs et appareils portables employés par les participants évolueront également au fil des ans ; le contenu d'eLearning doit rester accessible et pleinement fonctionnel malgré ces modifications.

L'adaptabilité permet de s'assurer que le contenu est exact, actualisé et accessible. Mais elle permettra également de réaliser des économies de temps et d'argent. La création d'un cours entièrement nouveau ou d'une nouvelle plateforme d'eLearning peut impliquer, pour l'organisation, des coûts importants et imprévus. Elle peut nécessiter de la main-d'œuvre et du temps dont elle ne dispose pas. La conception ou le choix du bon cours d'eLearning peut éviter ce problème dès le départ.

Personne en train de saisir du texte sur un ordinateur portable

N° 5 Créer un cours d'eLearning dénué de mécanismes d'évaluation et de commentaires

L'évaluation et les commentaires sont essentiels pour tous : les participants, les développeurs du cours et les organisations qui proposent le cours. Les participants ont besoin régulièrement d'évaluations, ou « contrôles des connaissances », pour suivre leur progression et comprendre dans quels domaines ils doivent s'améliorer. Les développeurs peuvent s'appuyer sur les commentaires des participants pour améliorer l'expérience utilisateur (et pour les futurs cours). Par effet cyclique, ce point est avantageux pour les participants qui suivent les cours mis à jour. Enfin, l'organisation qui propose le cours d'eLearning bénéficiera d'un meilleur retour sur investissement. Lorsqu'elle veille à ce que les participants soient mieux impliqués et retiennent davantage d'éléments du cours, elle peut atteindre des objectifs plus ambitieux. Par exemple, les collaborateurs qui retiennent davantage d'éléments d'une formation offriront de meilleures performances. Avec de meilleures performances, une entreprise peut générer davantage de chiffre d'affaires. Les développeurs du cours doivent utiliser différents mécanismes de retours et d'évaluation, tout au long du cours.

Mécanismes de retour et d'évaluation

  • Énigmes
  • Quiz
  • Jeux
  • Études de cas
  • Textes à trous
  • Courtes rédactions
  • Petites enquêtes
  • Questions à choix multiples
  • Questions avec liste déroulante
  • Révision par des pairs
  • Révision par un superviseur

N° 6 : Élaborer un cours d'eLearning avec un rythme trop rapide

Si un cours submerge les participants avec un rythme trop rapide ou un contenu trop dense, les objectifs d'apprentissage seront impossibles à atteindre. Les participants risquent de se désintéresser du cours s'ils prennent du retard ou s'ils sont submergés par la quantité d'informations. De plus, un rythme trop rapide et un contenu trop dense créeront des difficultés si le contenu du cours d'eLearning doit être traduit ou localisé. Pour éviter cela, les développeurs du cours peuvent :

  • Réduire les paragraphes denses
  • Réduire la longueur des vidéos
  • Créer des modules plus cours ou de petites unités d'apprentissage
  • Utiliser des éléments multimédias
  • Incorporer des répétitions utiles

N° 7 : Ne pas établir de lien avec les objectifs d'apprentissage

Tout cours d'eLearning doit être guidé par des objectifs d'apprentissage clairs et solides. Le « mappage de cours », ou « mappage d'action », doit être effectué pour créer tout le contenu dans le cadre de ces objectifs. Tout le reste est superflu. Les participants doivent également connaître les objectifs d'apprentissage au début du cours. Cette étape les aidera à s'orienter et à participer activement pour les atteindre. Ils seront motivés et verront combien il est important qu'ils suivent attentivement l'intégralité du cours. Sans la présentation d'objectifs d'apprentissage clairs, le cours d'eLearning et sa conception ressembleraient à un avion avec une aile en moins.

Contactez-nous

Besoin d'aide avec vos projets d'eLearning ? Lionbridge propose des services complets d'eLearning et de traduction pour aider à former des participants de différentes langues et cultures. Faites appel à nous en tant que fournisseur unique de solutions d'eLearning : nous sommes en mesure de gérer vos besoins de manière fluide, de bout en bout (y compris la conception pédagogique, la création, la traduction et la localisation) et plus rapidement.

linkedin sharing button

Samantha Keefe et Abhilasha Choudhary, architecte en solutions d'eLearning
AUTEURS
Samantha Keefe et Abhilasha Choudhary, architecte en solutions d'eLearning
  • #technology
  • #content_creation
  • #translation_localization
  • #ai
  • #content_transformation
  • #blog_posts