Exploitez la plateforme Lionbridge Language Cloud pour prendre en charge votre localisation de bout en bout et le cycle de vie du contenu

Language Cloud™ Plateforme
Connectivité
Communauté de traduction
Technologie de flux de travail
Smart Content™
Smart MT™
Smart Data™

Nos collaborateurs sont notre richesse. Ils aident de nombreuses sociétés à satisfaire leurs clients depuis plus de 20 ans. 

À propos de nous
Informations fondamentales
Direction
Trust Center

SÉLECTIONNER LA LANGUE :

Researcher, documents, and a digital globe.

La FDA recommande une rédaction en langage simple

Une mesurer clé pour contrer la désinformation sur la vaccination

Début 2024, la FDA a lancé un appel urgent à la communauté biomédicale pour qu'elle privilégie, dans ses textes destinés au public, un langage simple et fondé sur des preuves pour décrire les avantages et les risques de la vaccination. Dans un article de JAMA, Peter Marks, le directeur du CBER (Center for Biologics Evaluation and Research) de la FDA, et Robert Califf, commissaire, ont fait part de leur forte inquiétude face à la désinformation croissante et à l'hésitation concernant les vaccins.

Les programmes de vaccination sont notamment l'une des interventions les plus efficaces dans le domaine de la santé publique aux États-Unis. La prévention des maladies infectieuses dépend de l'immunité de la population (également nommée « immunité collective ») et des programmes d'immunisation des enfants. Cependant, comme l'ont indiqué M. Marks et M. Califf, le succès de ces efforts dépend de la diffusion d'informations exactes provenant de sources fiables.

Le message de M. Marks et M. Califf, porté par des organismes de réglementation, est important et souligne le fait que les taux de vaccination actuels ont atteint un point de basculement dangereux. Leur appel à l'action urgent vise à réagir face au nombre croissant de résidents américains qui refusent la vaccination. L'un des facteurs qui favorisent cette tendance est que les personnes dans la tranche des revenus moyens à élevés et titulaires de diplômes universitaires recherchent des informations en matière de santé sur les réseaux sociaux, et non auprès de cliniciens ou de professionnels de la santé. Découvrez plus d'informations sur cette note importante à destination des organisations dans le secteur des sciences de la vie.

Rédaction en langage simple et réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent un moyen de communication puissant, car ils permettent d'accéder facilement et rapidement à des informations bénéficiant d'une portée étendue. Pendant la pandémie, les réseaux sociaux ont amélioré la sensibilisation et la conformité aux règles de santé. Toutefois, ces pôles de communication ont également été la source d'erreurs d'interprétation, de peurs, d'hésitations et d'une promotion de traitements non éprouvés scientifiquement. En 2022, une revue systématique de la littérature par l'OMS a révélé que 51 % des publications sur les réseaux sociaux concernant les vaccins contenaient des informations erronées. En outre, 28,8 % des publications liées à la COVID-19 incluaient un certain niveau de désinformation.

L'étude de l'OMS a identifié les effets suivants liés à des textes inexacts ou trompeurs diffusés sur les réseaux sociaux :

  • « Les plateformes de réseaux sociaux sont considérées comme une source potentielle de promotion de preuves anecdotiques, de rumeurs, d'informations mensongères et de désinformation en général.

  • Twitter, Facebook, Instagram et les blogs jouent un rôle important dans le fait de répandre des rumeurs et de spéculer sur le contenu lié à la santé pendant les pandémies.

  • Les influenceurs digitaux ou des personnes bénéficiant d'une certaine notoriété assument le rôle de distracteurs ou de juges sur les réseaux sociaux.

  • Une communication fermée avec les communautés en ligne peut être utilisée pour propager et répéter des informations non fiables sur la santé.

  • Des connaissances scientifiques de mauvaise qualité peuvent entraîner une désinformation. »

enfant et chercheur

La solution : la rédaction en langage simple

Selon l'OMS et la FDA, la solution à cette crise de la vaccination consiste à mettre en place des contre-mesures contre la désinformation, volontaire ou involontaire, sur les réseaux sociaux. Cette solution comprendrait des campagnes de sensibilisation qui l'emporteraient sur le contenu faux ou trompeur. Les campagnes pourraient également fournir des preuves scientifiques dans les médias de masse pour améliorer les connaissances générales sur la santé. L'expérience linguistique et multimédia, associée à des efforts sur le long terme, sera essentielle pour la réussite de telles mesures, en particulier si l'objectif est de formuler un langage exact et accessible qui permet à chacun de prendre des décisions éclairées sur la vaccination.

Hors de la communauté médicale, les connaissances en matière de santé sont généralement faibles. La communication dans un langage simple, sans jargon médical, représente également un défi pour les professionnels de la santé. L'équipe de services de traduction des sciences de la vie de Lionbridge, composée d'experts linguistiques, considère que ce point reste souvent trop sous-estimé. Souvent, la rédaction en langage simple est considérée, à tort, comme une tâche facile pour les rédacteurs médicaux. Mais les connaissances en santé et la communication en langage simple sont des domaines multidisciplinaires qui requièrent des connaissances en méthodologie scientifique, ainsi que des compétences en langage médical, simple et naturel. L'équipe de Lionbridge, qui facilite le travail des promoteurs d'essais avec des résumés en langage simple, recommande aux organisations des sciences de la vie et aux organismes de réglementation de travailler en partenariat avec des prestataires de services linguistiques en sciences de la vie. Ces entreprises bénéficient de l'expérience et des technologies nécessaires pour produire des informations exactes, cohérentes et adaptées culturellement pour le public et les patients sur les canaux numériques.

chercheurs sur des vaccins en train de discuter

Contactez-nous

Lionbridge propose des technologies dirigées par des experts et optimisées par l'IA pour aider les organisations dans le secteur des sciences de la vie. Forts de plusieurs décennies d'expérience, nous aidons les clients tout au long du processus de traduction, y compris pour le langage médical, simple et naturel. Nous vous aiderons à respecter les exigences de conformité linguistique, à mener des essais cliniques multilingues, à traiter des traductions d'essais cliniques et plus encore. Pour plus d'informations sur les résumés en langage non scientifique, téléchargez notre livre blanc. Contactez-nous pour découvrir comment nous pouvons aider votre équipe.

linkedin sharing button

RÉDIGÉ PAR
Pia Windelov, Vice-présidente Sciences de la vie et Marketing produit
  • #regulated_translation_localization
  • #life_sciences
  • #blog_posts