SÉLECTIONNER LA LANGUE :

Qu'est-ce que la localisation de logiciels ? Qui en a besoin ?

 


En théorie, la technologie numérique est culturellement neutre. Elle consiste en des interactions entre des milliards de minuscules aimants, qui sont organisés en schémas spécifiques et qui réalisent des tâches appelées « programmes ».

Cependant, lorsqu'elle est mise entre les mains de personnes, nous ajoutons des spécificités linguistiques et culturelles à ces programmes. Les programmateurs anglophones écrivent des logiciels qui s'adressent aux utilisateurs en anglais.

Lorsque seuls des utilisateurs anglais vont utiliser le programme, le processus peut s'arrêter là. Cela arrive parfois, mais bien souvent il n'en est pas ainsi. Dans ces cas-là, il est nécessaire de localiser le logiciel.

La conception de logiciels pour le marché mondial de la technologie


nous permet de communiquer par-delà les frontières nationales. C'est là que réside tout l'intérêt, tant du point de vue du développeur que de celui de l'utilisateur.

Pour les développeurs de logiciels, la mondialisation implique un marché potentiellement illimité pour tout nouveau programme ou application. Si un produit se vend bien aux États-Unis, le développeur peut l'essayer au Canada, au Royaume-Uni ou même en Chine.

Mais il n'est pas suffisant, pour un site Web ou un programme, de prendre en charge différentes langues. Le contenu doit avoir du sens pour les utilisateurs de chaque pays dans lequel il est mis en vente. Dans le cas contraire, le programme n'est pas réellement mondial, il est simplement multilingue.

Les limites de la traduction


Si vous avez déjà tenté d'installer un dispositif électronique configuré dans une autre langue, vous comprenez l'importance des services de localisation de logiciels. En l'absence de localisation, un programme peut être, dans le meilleur des cas, source de frustration, et dans le pire des cas, inutilisable.

Une fois l'interface utilisateur du programme traduite dans votre propre langue, vous commencez à l'utiliser. Mais si le programme n'a pas été localisé, c'est-à-dire, si seuls les mots ont changé, vous rencontrerez rapidement des difficultés d'utilisation.

Imaginez qu'une application logicielle a été traduite (mais pas localisée) de l'anglais vers le chinois. Le sens des mots aura beau être suffisamment clair, des problèmes liés à l'utilisation peuvent toutefois exister. La police de caractères peut être difficilement lisible car trop petite. Certains graphiques peuvent présenter un aspect clairement américain. Un utilisateur chinois pourrait faire fonctionner l'application, mais elle lui paraîtra étrangère.

Localisation de logiciels : adapter le produit au public


Lorsque vous rencontrez une convention culturelle étrangère dans un logiciel, vous la remarquez immédiatement. Le fait de la reconnaître peut ne pas affecter votre opinion sur le produit, mais vous serez conscient que les fabricants de ce produit n'ont pas conçu l'interface à votre attention (votre langue et votre culture ne sont pas entrées en considération). La localisation de logiciels permet de combler ce fossé.

Qu'est-ce que la localisation de logiciels ?


La localisation de logiciels est le processus d'adaptation d'un logiciel à la culture et à la langue propres à la région de l'utilisateur final, des unités de mesure à la conception graphique et vidéo. Grâce à un service de localisation professionnel, le contenu final fonctionne comme si le logiciel avait été originellement conçu dans le pays de l'utilisateur.

Une localisation de logiciels efficace

Dans le cadre d'une adaptation de la conception à un nouveau marché, votre service de localisation de logiciels doit prendre en considération tous les éléments du programme. Les ingénieurs et les responsables de la localisation doivent tenir compte de tous les aspects, de la sensibilité géopolitique aux symboles adéquats pour les devises, les unités de mesure et le système calendaire de la région cible.

Organisation du texte et système d'écriture

Les services de localisation de logiciels appréhendent chaque impact de la langue sur un programme. Ils vont au-delà des services de traduction pour prendre en compte différentes normes d'encodage des caractères et différentes orientations, notamment pour les langues écrites de droite à gauche comme l'hébreu, l'arabe et le persan. Lorsque vous localisez un logiciel pour des régions où ces langues sont parlées, vous devez modifier non seulement les champs de texte, mais aussi les fichiers de ressources, y compris les menus, les boîtes de dialogue et les boutons d'action, ainsi que les fichiers d'interface utilisateur tels que les chaînes localisables.

Vous devez considérer la façon dont la langue orientée différemment s'affichera à l'écran et comment cela affectera la fonctionnalité du programme. Vous devez également savoir comment les locuteurs de la langue interagissent avec le contenu écrit, afin de pouvoir optimiser leur expérience.

Conception graphique


La localisation vous permet de « traduire » également les éléments non linguistiques de votre interface utilisateur. Les équipes spécialisées dans la localisation examineront vos symboles et vos images et s'assureront de leur pertinence pour la population cible. Par exemple :


  1. Les images doivent avoir une signification précise.

  2. Elles ne doivent pas être offensives.

Lorsqu'ils sont mal utilisés, les symboles et les images peuvent, dans le meilleur des cas, créer de la confusion.On peut citer par exemple une messagerie électronique dotée d'un drapeau rouge, qu'une société a utilisé pour représenter les nouveaux messages présents dans la boîte de réception de l'utilisateur. Malheureusement, peu d'utilisateurs en dehors des États-Unis savent ce que représente un drapeau rouge apposé à un e-mail, et ceci a apporté de la confusion plutôt que de la clarté à la fonctionnalité.

Certains symboles peuvent même engendrer des problèmes plus graves :


  • Le geste de la main qui symbolise « OK » aux États-Unis (le pouce touchant l'index pour former un « O ») est offensif dans certains pays.

  • Les logiciels didactiques basés aux États-Unis peuvent utiliser le symbole du hibou pour représenter l'apprentissage, mais cet oiseau évoque la stupidité dans certaines régions d'Asie.

Les société avisées s'assurent que les symboles qu'elles utilisent n'aient aucune connotation polémique ou religieuse. Par exemple, la Croix Rouge utilise un croissant rouge pour ses opérations au Moyen-Orient afin d'éviter toute offense.

Assurez-vous de localiser les graphiques qui n'auront pas un sens précis pour votre public cible. Si vous utilisez l'image d'une main rouge pour signifier « Arrêtez-vous », il serait préférable de la localiser si vous l'adressez à un public britannique. Cette population est habituée à un système de signalisation dit à « macareux » et « pélicans », qui indique aux piétons qu'ils doivent s'arrêter à l'aide de bonhommes allumette en lieu et place des mains.

Devez-vous localiser votre logiciel ?


Trois réponses sont possibles : probablement pas, pas encore, et absolument.

1. « Probablement pas » : le logiciel n'est pas utilisé en dehors de la région dans laquelle il a été conçu


Si l'utilisation de votre application se résume à votre région ou à votre communauté, vous n'avez probablement pas à vous soucier de la localiser pour des publics multilingues. Toutefois, même dans ce cas, voyez si votre région présente des communautés de langues minoritaires qui pourraient bénéficier de la traduction-localisation de votre logiciel.

Par exemple, vous pourriez penser qu'il est inutile de localiser un comparateur d'assurances à l'échelle de votre état, mais n'y a-t-il pas d'importantes communautés philippines, haïtiennes ou chinoises ? Vous pourriez favoriser l'adoption de votre logiciel en le localisant à l'attention de ces groupes de personnes.

2. « Pas encore » : chaque chose en son temps


S'il vous paraît plus judicieux de vous concentrer sur votre région, vous pourrez rechercher des services de localisation ultérieurement. Dans ce cas, préparez autant que possible votre contenu pour de futures solutions de localisation. Faites les choses par étape. Vous pouvez par exemple commencer par ajouter des formats de caractères et de chiffres internationaux, afin de limiter le travail de reconception à faire plus tard. Essayez de faire des phrases courtes et d'éviter au maximum les expressions familières.

3. « Oui » : les effets de réseau rendent la localisation nécessaire

Lorsque votre logiciel bénéficie d'importants effets de réseau, ce qui signifie qu'il apporte plus de valeur à l'utilisateur en devenant plus populaire, sa localisation garantira son adoption.

Si votre public est déjà international, ou s'il est susceptible de le devenir, envisagez de débuter le processus de localisation dans les étapes initiales du développement.

À retenir :

En localisant votre logiciel, vous augmentez son attrait de manière significative. À l'heure actuelle, alors que les programmes et les applications traversent les frontières par dizaines, le processus de localisation représente un moyen rentable de se placer sur de nouveaux marchés. Qui sait ? Votre application pourrait faire le prochain buzz mondial !

Vous souhaitez lancer le processus de traduction-localisation de votre application ou logiciel ? Contactez-nous sans plus attendre.

linkedin sharing button
  • #content_transformation
  • #blog_posts

Lionbridge
AUTHOR
Lionbridge