Nos collaborateurs sont notre richesse. Ils aident de nombreuses sociétés à satisfaire leurs clients depuis plus de 20 ans. 

À propos de nous
Direction
Actualités
Informations fondamentales

Nos experts sont au fait de l'évolution de votre secteur d'activité et des défis que vous devez relever.

Sciences de la vie
Banque et Finance
Commerce de détail
Gaming
Automobile
Biens de grande consommation
Technologie
Fabrication industrielle
Services juridiques
Tourisme et hébergement

SÉLECTIONNER LA LANGUE :

Localisation de langues rares

Connaître les risques permet de les maîtriser et d'en tirer profit.

De plus en plus, les entreprises reconnaissent le pouvoir qu'offre la capacité d'atteindre des consommateurs mondiaux en s'adressant à eux dans leur langue de prédilection. Une enquête Common Sense Advisory (CSA) de 2014 révèle que 75 % des consommateurs dans le monde sont plus enclins à acheter un produit lorsqu'il leur est présenté dans leur langue natale. Les langues rares ne font pas exception à cette règle. La localisation dans des langues rares est une formidable occasion d'étendre la portée de votre marque au-delà des marchés traditionnels. Mais cela ne va pas sans risques.

 

Ces risques expliquent pourquoi il est important de s'attacher le concours d'un prestataire de services linguistiques qui comprenne ces langues et en possède une approche pratique et éprouvée. Forte de plus de 20 années d'expérience, la société Lionbridge peut se prévaloir d'une expérience suffisamment vaste et approfondie qui lui permet de véhiculer vos contenus dans plus de 300 langues, quels qu'en soient la nature et le déploiement.

Vous cherchez un prestataire de traduction de langues rares ? Découvrez plus en détails les services que nous proposons.
 

Qu'est-ce qu'une langue rare ?


Le terme « langue rare » a été adapté depuis le contexte commercial et statistique et introduit dans le monde de la localisation. Il fait référence à une réalité selon laquelle un nombre réduit de langues bénéficient d'une exposition disproportionnée, laissant les autres sous-représentées en matière de traduction et de localisation.

 

Parce que le terme « langue rare » peut désigner toute langue « moins fréquemment localisée », il s'applique à des langues de tous les horizons et variables en nombre de locuteurs. Prenons le « pied-noir » (ou blackfoot), une langue des indiens algonquiens en Amérique du Nord parlée par 2 920 locuteurs et le bengali, la 7e langue la plus parlée dans le monde. Aucune de ces deux langues ne figure dans le top 50 des langues les plus localisées.

Le nombre et la diversité des langues rares font de leur localisation une tâche complexe et exigeante. Les défis spécifiques qu'elles soulèvent nécessitent une gestion de projet extraordinaire et des ressources spécialisées. Parce que Lionbridge peut se targuer de disposer de ces atouts, un partenariat avec nos équipes permet d'atténuer les risques et de récolter les fruits des investissements consentis.

 

Pourquoi localiser dans des langues rares ?


Bénéficiez des avantages à vous implanter sur des marchés non encore exploités.


  • Avantage du premier arrivé : Par définition, ces marchés vers lesquels peu d'efforts de localisation ont été faits sont largement ignorés de la concurrence. Les communautés de langue rare représentent une occasion de s'implanter et de nouer des liens significatifs sur des marchés pratiquement inexploités.

  • Une passerelle vers d'autres marchés : La localisation dans une nouvelle langue peut ouvrir des voies de communication avec une communauté plus large parlant cette même langue. Un exemple concret : Le swahili a été adopté en tant que moyen de communication universel en Afrique. Le fait de localiser en swahili est l'occasion de toucher les quelque 16 millions de locuteurs natifs, mais aussi les 82 millions d'africains qui le parlent en seconde langue.

  • Un meilleur taux de conversion : En dépit de la croissance de l'anglais en tant que lingua franca, l'enquête CSA indique que 60 % des consommateurs des quatre coins du monde effectuent rarement, voire jamais, des achats sur des sites Web disponibles en langue anglaise uniquement. En optant pour des contenus traduits dans la langue de prédilection de vos clients, vous augmentez les chances qu'ils comprennent votre produit et, partant, qu'ils l'achètent.


 

Quels sont les risques ?


Les défis liés à la traduction des langues rares sont un facteur déterminant qui explique pourquoi peu d'entreprises s'y hasardent. Le fait de reconnaître ces défis (et de disposer d'une approche pour y faire face) peut non seulement atténuer les risques, mais également ouvrir une voie pour vous mettre en relation, de manière prudente et productive, avec des bases clients hautement spécialisées. Notre expérience nous a permis de distinguer certains risques majeurs inhérents à la localisation dans des langues rares :

Manque de terminologie pertinente


L'un des principaux risques dont votre entreprise doit tenir compte dans l'optique d'une localisation dans des langues rares est la capacité linguistique de la langue elle-même. Si votre produit ou votre service est nouveau sur le marché, il est possible que la langue visée ne possède pas le vocabulaire requis associé à votre activité. Auquel cas, la terminologie doit être adaptée à partir d'une autre langue ou être créée de toutes pièces. Dans le cas du swahili, l'émergence de nouvelles technologies au début des années 2000 a suscité une demande de nouvelle terminologie. Des termes tels que « se connecter » et « se déconnecter » ont dû être élaborés afin de prendre en compte ce nouveau vocable informatique. Ce processus d'emprunt est similaire à l'utilisation de termes technologiques comme « e-mail » et « computer » qui sont parfois simplement repris dans leur forme anglaise plutôt que d'être traduits en nouveaux mots.

Absence de traducteurs locaux


L'âge moyen, le nombre de personnes et le taux d'alphabétisation d'une population sont autant de facteurs qui ajoutent à la difficulté de trouver des traducteurs locaux. Par exemple, le quechua compte environ sept millions de locuteurs, mais la majeure partie de cette population n'est pas alphabétisée en quechua. Face à de tels défis, Lionbridge peut établir des partenariats avec les universités et les autorités linguistiques locales et en bénéficier afin de garantir la réussite de vos projets.

Limites techniques


Certains endroits possèdent une connexion à Internet limitée, voire inexistante. Au Nigéria, par exemple, des membres de la communauté de traduction de Lionbridge parcourent parfois des centaines de kilomètres par semaine afin d'échanger des informations et de récupérer des fichiers auprès des traducteurs. Les agences de traduction doivent prendre en compte ces limites lors de l'élaboration de leur stratégie de localisation. Elles pourront ainsi rationaliser les processus de travail et préserver la qualité du produit.

Conditions environnementales difficiles


Il se peut que le fait de travailler dans des pays dont les langues sont moins localisées comporte certains risques environnementaux. En effet, les habitants de ces pays peuvent être plus vulnérables face à l'instabilité politique ou au manque d'infrastructures permettant de se relever suite à une catastrophe naturelle. Pour assurer le succès de la localisation et de l'accès sur ces marchés, il vous faut prendre conscience de ces risques et élaborer une stratégie pour y remédier.

 

 

Comment un prestataire de services linguistiques peut-il atténuer ces risques ?


Les meilleurs prestataires de services linguistiques font preuve d'ingéniosité et ont acquis une expérience considérable dans le domaine de la gestion des risques. Lorsqu'il s'agit d'évaluer la capacité d'un prestataire de services linguistiques à gérer les risques liés à la localisation de langues rares, quatre qualités se distinguent :

1 - Une expérience approfondie


Le prestataire possède-t-il une expérience en matière de projets de localisation vers des langues rares ?

2 - Une envergure mondiale


A-t-il mis en œuvre un réseau étendu qui vous permet de contacter des traducteurs et d'accéder à des ressources de localisation au sein de votre marché cible ?

3 - Une excellente capacité de gestion de projets


Votre prestataire a-t-il à sa disposition des équipes internes de gestion de projets, prêtes à faire face à tous les défis ? La localisation vers les langues rares est souvent assortie de son corollaire de problèmes. L'équipe de votre prestataire témoigne-t-elle de l'état d'esprit et de la maîtrise des protocoles nécessaires pour résoudre ces problèmes ?

4 - Des capacités technologiques de pointe


Votre prestataire de services linguistiques est-il en mesure, malgré les risques, de proposer les outils et les services de formation nécessaires à la production de traductions efficaces et de qualité ?

 

 

En quoi Lionbridge peut vous aider ?


L'expérience. L'expertise. L'adaptabilité. Grâce à ces qualités et disposant de technologies avancées, Lionbridge est un partenaire de choix pour la localisation des langues rares. Depuis 1996, nous fournissons des services de localisation dans plus de 300 langues. Que vous souhaitiez localiser pour des langues courantes ou des langues rares, nous avons évalué les risques et nous pouvons trouver une solution. Jetez un coup œil à la façon dont nous avons contribué au succès de Canon en l'aidant à localiser pour 55 marchés.

 

 

Nous contacter

Échangez avec un expert linguistique Lionbridge.

linkedin sharing button
  • #blog_posts
  • #translation_localization

#localisation #longtaillanguages #prestataire de services linguistiques


Sophia Eakins and Kajetan Malinowski
AUTHOR
Sophia Eakins and Kajetan Malinowski