SÉLECTIONNER LA LANGUE :

A network of interconnected dots

L'avenir de la technologie linguistique : comprendre quand utiliser un logiciel de gestion de la traduction

Un processus de localisation rapide et efficace peut tirer parti de la gestion des traductions sans investir dans un système de gestion de la traduction 

Voici la deuxième partie de la série L'avenir de la technologie linguistique, qui s'intéresse aux évolutions des prestations linguistiques rendues possibles par les développements technologiques.

Vous êtes un développeur d'applications coréen sur le point d'entrer sur les marchés américains et chinois ? Votre entreprise de la Silicon Valley est prête pour son premier public non anglophone ? Vous vous séparez d'une grande entreprise qui gère son programme de localisation complexe en faisant appel à divers fournisseurs ? Dans ce cas, vous devez désormais déterminer votre propre stratégie de localisation multilingue. L'achat d'un logiciel de gestion de la traduction est-il nécessaire pour organiser le flux de travail ? Pas sûr.

Dans la première partie de notre série, L'avenir de la technologie linguistique : évaluer la pertinence d'une stratégie multifournisseurs, nous examinons les avantages et les inconvénients d'une stratégie multifournisseurs, qui peut déterminer la nécessité de recourir à un logiciel de gestion de la traduction. Dans cet article, nous fournissons des conseils concernant les logiciels de gestion de la traduction pour éviter d'acheter une technologie dont vous n'avez peut-être pas besoin.

Présentation et définition d'un TMS

TMS signifie Translation Management System ou système de gestion de la traduction. Il s'agit de la principale technologie utilisée en localisation. Ce système permet aux entreprises de gérer et d'automatiser les processus de traduction de contenu, mais aussi de gérer l'ensemble des opérations de localisation.

Un TMS peut être un système relativement simple tout comme un système d'entreprise très complexe. À son niveau le plus basique, il sert de système de distribution qui affecte divers contenus à des processus spécifiques. Il peut filtrer différents types de fichier, extraire du texte à traduire et associer différentes technologies, comme des mémoires de traduction. Il permet une collaboration entre les équipes qui effectuent la mise en page ou une dernière révision du contenu.

Un TMS facilite l'acheminement du contenu et automatise certaines décisions nécessaires pendant le processus de production. Les principales fonctionnalités d'un TMS incluent notamment les suivantes :

A person typing on a keyboard

Qui a besoin d'un TMS et pourquoi ?

Il est parfois nécessaire qu'une entreprise investisse dans un TMS, notamment si elle gère des programmes de localisation étendus, collabore avec divers fournisseurs ou localise des volumes considérables. En général, cela s'applique aux sociétés et aux moyennes entreprises qui opèrent sur des marchés internationaux et multilingues. Leurs projets sont généralement complexes et impliquent la localisation de centaines de pages de contenus très divers, notamment des pages web, des vidéos, des applications, de la documentation et des supports produit et commerciaux. Ces entreprises doivent jongler entre des tarifs et des indicateurs de qualité divers et variés.

Une entreprise doit également envisager d'utiliser un TMS si elle travaille dans un secteur soumis à des réglementations strictes. Par exemple, les sciences de la vie ou le droit, où la loi impose aux entreprises de tenir des registres sur papier, de contrôler strictement l'accès aux données et de gérer leurs opérations en interne.

Ici, un TMS gère les difficultés liées à ces opérations. Il permet aux entreprises de s'étendre au niveau international, d'établir des relations client dans de nouveaux marchés, de créer une notoriété de la marque et de répondre aux exigences légales. Malgré tous ces avantages, un TMS ne s'adresse pas à toutes les entreprises.

Qui n'a pas besoin d'un TMS et pourquoi ?

Les petites entreprises et celles qui opèrent dans un nombre réduit de marchés doivent déterminer si un TMS est nécessaire. Elles n'ont généralement pas besoin des nombreuses fonctionnalités d'un tel système et auront des difficultés à monétiser l'investissement.

Le déploiement et la gestion d'un TMS sont à la fois compliqués et coûteux, ce qui peut tendre davantage des budgets marketing ou de localisation déjà limités. Des ressources destinées à la création de contenu pourraient être détournées au profit du TMS. Au final, cela peut perturber le développement de contenus et empêcher la commercialisation rapide des produits. Dans ces circonstances, le coût d'un TMS n'est pas justifié.

Les grandes entreprises qui valorisent l'agilité, l'efficacité et la réduction des coûts peuvent également envisager une alternative au TMS.

Quelle est l'alternative à un TMS ?

Faire appel à un prestataire de services linguistiques qui offre la technologie adéquate dans le cadre de ses services de localisation constitue une alternative au déploiement d'un TMS. Nous recommandons cette approche aux entreprises qui n'ont pas besoin d'un TMS ou qui pensent pouvoir faire sans. Dans ce cas, le prestataire de services linguistiques gère les difficultés pour le compte de l'entreprise. Un fournisseur unique qui propose des services de traduction automatique avec post-édition peut également se passer d'un TMS.

La plupart des entreprises disposent déjà d'un système CMS, PIM ou DAM qui prend en charge les flux de traduction et de relecture les plus répandus. Un système moderne CMS, PIM ou DAM pour la localisation permet de gérer les opérations de traduction dans un environnement natif, simplifiant ainsi les processus. Faire appel à un partenaire de localisation expérimenté combiné à un système CMS, PIM ou DAM est parfait pour garantir la réussite de n'importe quelle stratégie de contenu multilingue.

Cette approche alternative à un TMS offre souplesse et évolutivité et élimine les désaccords et difficultés liés à un déploiement technique de grande envergure et à la gestion du TMS. Tandis que les entreprises bénéficient des mêmes avantages qu'avec un TMS, elles peuvent également exploiter l'efficacité liée aux technologies d'intelligence artificielle (IA) et de traduction automatique. Au final, les entreprises se consacrent davantage à leurs clients et dédient plus de ressources à la création du message parfait.

A person using a smart phone

Quel est le retour sur investissement d'un TMS ?

Nos clients ont dépensé plus de 90 000 $ par an pour déployer et gérer un TMS d'entreprise. Pour estimer votre retour sur investissement, il convient de comparer les coûts de votre technologie de localisation aux dépenses totales de localisation. Selon notre expérience, nous conseillons aux entreprises de ne pas consacrer plus de 10 % de leur budget de localisation annuel à la technologie de traduction.

Nous estimons que si vous dépensez moins de deux millions de dollars par an pour des activités de localisation, il est avantageux de faire appel à un prestataire de services linguistiques qui propose une solution technologique dans le cadre de ses services. Selon nous, investir dans un TMS est intéressant seulement si vos dépenses annuelles en localisation sont supérieures à deux millions de dollars. Cependant, même dans ce cas, l'achat d'un TMS complet ne sera peut-être pas nécessaire. Si vous opérez dans un secteur réglementé ou si vous gérez des dizaines de types de contenu et de processus de localisation, un TMS peut être utile, mais pas indispensable.

Nous contacter

Rendez-vous sur notre site pour découvrir comment notre suite de plates-formes de pointe peut vous mettre en contact avec vos clients. Si vous estimez que vos dépenses en matière de technologie de traduction sont trop élevées ou si vous souhaitez savoir si un TMS est nécessaire, contactez-nous.

linkedin sharing button
  • #blog_posts
  • #retail
  • #translation_localization

Kajetan Malinowski with Janette Mandell
AUTHOR
Kajetan Malinowski with Janette Mandell