Nos collaborateurs sont notre richesse. Ils aident de nombreuses sociétés à satisfaire leurs clients depuis plus de 20 ans. 

À propos de nous
Direction
Actualités
Informations fondamentales

Nos experts sont au fait de l'évolution de votre secteur d'activité et des défis que vous devez relever.

Sciences de la vie
Banque et Finance
Commerce de détail
Gaming
Automobile
Biens de grande consommation
Technologie
Fabrication industrielle
Services juridiques
Tourisme et hébergement

SÉLECTIONNER LA LANGUE :

Principes de base de l'internationalisation : les implications du développement à l'international

Première partie de notre série sur l'internationalisation

Ce billet de blog est le premier d'une série en 10 parties consacrée à l'internationalisation. Au cours des 10 semaines à venir, nous proposerons des conseils sur la base de l'expérience que nous avons accumulée depuis 20 ans. Dans ce premier numéro, nous nous intéresserons aux implications du développement à l'international.

Sophia Eakins

« Viser l'international » : voilà une expression en vogue, que vous avez certainement entendue mille fois. Le concept d'internationalisation (la mise en place de pratiques commerciales permettant à l'entreprise de communiquer plus efficacement avec ses clients et partenaires à travers le monde) fait partie de nos sujets d'intérêt à tous depuis des années.

Par le passé, les entreprises ambitieuses voyaient dans l'internationalisation un instrument pour accéder à un ou plusieurs marchés internationaux. Mais au fil des années, le véritable sens de ce terme a changé. Se développer à l'international n'est plus une simple recommandation, comme elle pouvait l'être initialement. C'est désormais une nécessité absolue.

La place de marché en mutation, axée sur les technologies


Qu'est-ce qui a poussé les entreprises à aborder de façon proactive la question de l'engagement et de l'expansion à l'international ? C'est simple : les nouvelles technologies. Les avancées et innovations technologiques rapides ont élargi les réseaux professionnels et sociaux à un rythme sans précédent en les affranchissant des frontières. Par conséquent, l'accès à des publics internationaux devient plus aisé d'année en année. Pour autant, les éviter devient nettement plus compliqué.

Examinons les chiffres. Selon McKinsey, « les flux de données internationaux augmentent à des taux quasiment 50 fois supérieurs à ceux de la précédente décennie. Près d'un milliard d'utilisateurs des réseaux sociaux disposent d'au moins une connexion à l'étranger, 2,5 milliards de personnes possèdent des comptes de messagerie électronique et 200 milliards d'e-mails sont échangés chaque jour. Environ 250 millions de personnes vivent actuellement hors de leur pays d'origine, et elles sont plus de 350 millions à acheter sur des sites d'e-commerce à l'étranger. »

Décryptons à présent ces chiffres. Globalement, un nombre exponentiel de personnes à travers le monde se connectent à Internet. Ce faisant, elles se rapprochent d'autres personnes. De même, cette connectivité accrue permet à ces groupes internationaux disparates d'entrer en relation avec des entreprises et d'acheter leurs produits. Les particuliers comme les entreprises publient du contenu numérique, auquel des publics situés par-delà les océans et les frontières peuvent accéder instantanément à l'aide de leurs écrans tactiles. Ainsi, un clic sur un bouton suffit pour que le producteur du contenu se retrouve directement sur la scène internationale.

Un acteur de premier plan sur la scène internationale


Créateurs de contenus, sachez-le : l'ampleur et la population de ce marché mondial qui s'ouvre à vous sont énormes, comme son nom l'indique. Le simple fait d'occuper un espace sur cette scène permet-il à une entreprise d'affirmer qu'elle s'est « internationalisée », selon la définition de 2019 ? Certains répondront oui, arguant qu'une entreprise est internationalisée à partir du moment où elle interagit, peu importe dans quelle mesure, avec la place de marché mondiale. D'autres estiment que la définition de l'internationalisation a évolué à mesure que le monde a changé et nécessite dès lors des interactions ciblées. La question est de savoir comment les entreprises peuvent s'assurer d'être un acteur majeur sur la scène internationale ?

Un mot résume les raisons pour lesquelles des projets d'internationalisation ont échoué et d'autres ont réussi : l'intentionnalité. En bref, pour réussir, les entreprises doivent exécuter une étape intentionnelle, à savoir saisir les nuances et les détails inhérents à la connexion à un marché international hétérogène et multilingue. Cela implique d'acquérir trois compétences : une mentalité internationale, un esprit d'entreprise international et une citoyenneté internationale.

Mentalité internationale


Tout d'abord, aujourd'hui, se développer à l'international exige d'adopter une mentalité internationale. Avant de pouvoir vous adresser à un public international, vous devez adapter votre stratégie en conséquence. Comment prévoyez-vous de mettre votre stratégie commerciale au diapason des nouveaux marchés ? Le savez-vous ?

Esprit d'entreprise international


Ensuite, appuyez-vous sur votre mentalité internationale pour mener vos initiatives avec bon sens à l'échelle mondiale. Réfléchissez à des méthodes innovantes pour créer de la valeur à l'intention de votre public international et pour générer de la valeur grâce à lui. Considérez-vous comme un chef d'entreprise à l'échelon mondial, et faites preuve de créativité afin de générer de la valeur, pour vous-même et vos nouveaux clients.

Citoyenneté internationale


Abordons le dernier point, peut-être le plus important : faites de votre développement à l'international un acte intentionnel en devenant « citoyen du monde ». La citoyenneté internationale fait partie des expressions de plus en plus répandues de notre jargon usuel. Tandis que les portes continuent de s'ouvrir et les voies d'échange entre habitants du monde entier de voir le jour, une nouvelle responsabilité nous incombe : celle d'agir de façon réfléchie et respectueuse dans nos contacts avec les cultures et sociétés qui nous sont peu familières. En prenant conscience de la diversité, de la complexité et des potentiels défis associés à la conquête de nouveaux marchés multiculturels et multilingues, les entreprises peuvent démontrer leur volonté d'être des citoyens réellement actifs et impliqués sur la place de marché internationale.

En 2019, comment adopter une approche intentionnelle de l'internationalisation ? Comment interagir avec les nouveaux marchés pour y développer sa notoriété et trouver un écho auprès des consommateurs ? Qu'on le veuille ou non, toute entreprise moderne doit se pencher sur ces questions.

Prendre une dimension internationale peut sembler insurmontable, mais il ne faut pas baisser les bras. Chez Lionbridge, nous accompagnons depuis plus de 20 ans d'autres entreprises dans leurs projets à l'international. Dans cette série de billets de blog en 10 parties, nous exposerons notre point de vue sur l'internationalisation : ses implications, l'approche à adopter et les aspects qui nécessitent une assistance.

Le prochain numéro ? «Votre entreprise a un site web. A-t-elle une envergure mondiale pour autant ?» Avant de pouvoir le lire, n'hésitez pas à nous contacter si vous êtes déjà prêt à entamer votre parcours d'internationalisation.

Partie 2 : Votre entreprise a un site web. A-t-elle une envergure mondiale pour autant ?

Partie 3 : Glossaire sur le développement à l’international

Partie 4 : Où allez-vous vous implanter ?

Partie 5 : Vos concurrents peuvent constituer vos meilleures ressources

Partie 6 : Optimisation de votre stratégie en matière de référencement naturel (SEO)

Partie 7 : Qu’est-ce qu’une stratégie de localisation ? Quand est-ce nécessaire ?

Partie 8 : Comment créer une stratégie de localisation ?

Partie 10 : Les 10 choses à retenir

  • #blog_posts
  • #translation_localization

#internationalisation #internationalisation #localisation #traduction


Lionbridge
AUTHOR
Lionbridge